Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Agence Carpentier, Agence immobilière ISSOIRE 63500

L'actualité de CENTURY 21 Agence Carpentier

TSER Nouvelle Taxe pour les propiétaire en 2017!

Publiée le 01/08/2016

 

Alors que les propriétaires immobiliers s'attendaient à un repos bien mérité cet été, le répit ne sera que de courte durée en matière de fiscalité. Une nouvelle taxe, la TSER (taxe spéciale d’équipement régional), qui s'appliquera aux détenteurs de foncier bâti en 2017, vient quelque peu ternir les vacances !

Un marché reboosté, des acheteurs motivés, des propriétaires rassurés… il n'en fallait pas plus pour entamer cette saison immobilière estivale dans des conditions idéales ! Mais au moment de prendre la route des vacances, une annonce du gouvernement ne manque pas de perturber tous les propriétaires. En effet, ils vont croiser sur leur chemin l'arrivée imminente, pour 2017, d'une taxe supplémentaire, la TSER, s'appliquant aux propriétés bâties. De quoi inciter certains propriétaires à changer de cap, et à partir sur de nouvelles pistes pour leurs projets d'investissement...

Une taxe qui s'applique avec modération Si la TSER (taxe spéciale d’équipement régional)neréserve plus trop de suspens quant à son introduction, son application devrait par contre être décidée par chaque région. Car cette recette a déjà été testée - et approuvée - en Île-de-France dans la cadre du budget 2016, afin de financer les travaux du Grand Paris. Dans ces conditions, les grandes régions choisiront, ou non, de rajouter ce supplément à leurs ressources fiscales. CetteTSER "se traduit en moyenne par une augmentation de l’ordre de 0,2 % de la taxe d’habitation et / ou de la taxe foncière sur les propriétés bâties ou non bâties", comme le détaille la Société du Grand Paris. Une source de revenus non négligeable, puisque cette taxe pourrait rapporter 600 millions d'euros, alors que les besoins des régions pour financer de nouveaux projets sont estimés à 800 millions d'euros ! Difficile donc de ne pas être tenté de la rajouter à l'addition…

 

Notre actualité